Conditions d'Admission à La Fondation d'Harscamp

 Sous déduction d'éventuells ressources des candidats résidants, la Fondation d'Harscamp prend à sa charge le coût total de l'hébergement à la maison d'Harscamp (frais de séjour, frais médicaux, pharmaceutiques, de kinésithérapie, etc...)

 Au fil des années, les conditions d'admission ont été revues par les différentes assemblées générales et pour la dernière fois les 16 novembre 1977 et 1988.



Les voici :

"Toute personne qui souhaite être admise parmi les bénéficiaires de la Fondation d'Harscamp doit produire les pièces suivantes :

Une demande d'admission signée par l'intéressê(e) précisant qu'il (elle) ne possède pas de ressources suffisantes pour payer la pension exigée à la Maison d'Harscamp et qu'il(elle) demande donc d'être admis(e) par les Collateurs de la Fondation d'Harscamp.
L'intéressé(e)  aura  soin de donner la nomenclature de  ses ressources, biens immobiliers, titres, pensions, etc... En effet,seules les personnes appartenant à une famille dont les parents ou aïeux ont eu de la fortune ou qui ont eu elles-mêmes de la fortune ou une situation correspondante sont admises;  il  est donc nécessaire de le prouver.

Une déclaration donnant le chiffre exact de la pension annuelle que 1'intéressé(e) peut payer.  En cas de déclaration de ressources erronée, la Fondation d'Harscamp se réserve le droit de réclamer les sommes dues pour insuffisance de pension.

Un extrait de l'acte de naissance sur papier libre : minimum exigé : 60 ans.

Une attestation de six notables, de préférence de la commune habitée par le(la) postulant(e) attestant que les parents ou aïeux de l'intéressé(e) avaient eu de la fortune ou une situation correspondante et attestant la moralité et la situation antérieure et actuelle de la personne qui souhaite être admise par la Fondation.

Une déclaration  du  Centre  Public d'Aide Sociale du domicile attestant que 1'intéressé(e) n'a jamais mendié, qu'il(elle) n'est pas actuellement hébergé(e) à ses frais à la Maison d'Harscamp et que l'état d'infortune auquel il(elle) se trouve réduit(e) n'est pas résultat de son inconduite.

Se soumettre préalablement à une visite médicale auprès du médecin responsable de l'organisation médicale de la Maison d'Harscamp qui délivrera une attestation certifiant que les demandeurs ne sont atteints d'aucune maladie contagieuse."