Présentation

Une oeuvre de deux siècles

Au terme de cette étude, il ne nous a pas paru nécessaire de rajouter de grandes conclusions : à chacun d’en tirer les siennes.
Une chose cependant reste : une sorte d’émerveillement et de fascination face à l’œuvre accomplie par tous les acteurs de cette longue et passionnante histoire qui a débuté il y a bientôt deux siècles et dont l’avenir est plein de projets à ce jour.

Lire la suite : Une oeuvre de deux siècles

Conditions d'Admission à La Fondation d'Harscamp

 Sous déduction d'éventuells ressources des candidats résidants, la Fondation d'Harscamp prend à sa charge le coût total de l'hébergement à la maison d'Harscamp (frais de séjour, frais médicaux, pharmaceutiques, de kinésithérapie, etc...)

 Au fil des années, les conditions d'admission ont été revues par les différentes assemblées générales et pour la dernière fois les 16 novembre 1977 et 1988.

Lire la suite : Conditions d'Admission à La Fondation d'Harscamp

La Fondation d'Harscamp d'Hier à Aujourd'hui

 Par décret du 26 septembre 1811,  l'Empereur Napoléon avait approuvé le règlement de l'hospice d'Harscamp.

 On peut notamment y lire :

Lire la suite : La Fondation d'Harscamp d'Hier à Aujourd'hui

De l'Hospice à la Maison d'Harscamp

Le Comte  Pontian d'Harscamp épousa,en 1748, Mademoiselle Isabelle Brunell, à Aix-la-Chapelle. Les jeunes époux habitèrent la Hongrie, puis vinrent s'installer au château de Fernelmont à Noville-les-Bois.
Le Comte Pontian d'Harscamp y mourut le 1er mai 1794, à l'âge de soixante-dix-sept ans et fut inhumé au cimetière de Noville-les-Bois.
La Comtesse d'Harscamp administra personnellement ses biens jusqu'au 8 mai 1805, date à laquelle elle mourut subitement.

Lire la suite : De l'Hospice à la Maison d'Harscamp