La Fondation d'Harscamp

isabelle Brunelle

La Fondation d'Harscamp

Le nom d'Harscamp est bien connu à Namur. Mais peu de gens pourraient en parler avec précision. Comment définir un nom qui, depuis des siècles, recouvre tant de personnes et de choses, depuis son origine jusqu'à nos jours ?
Il y a l'Hospice d'Harcamp, la Fondation d'Harscamp, la Comtesse d'Harscamp, la Galerie d'Harscamp. Il y avait l'Hôtel d'Harscamp. Et qui est Isabelle Brunelle, avec son élégante statue, dans les jardins de la Fondation d'Harscamp et du C.P.A.S. ?
Ces noms reviennent comme un leitmotiv dans la ville de Namur.

Les pages de ce site vont essayer de définir et d'illustrer les contours et l'histoire de tout cela.
Car il s'agit bien d'une partie de l'histoire de Namur, et l'occasion nous est donnée de la parcourir puisque nous célébrons, cette année, le bicentenaire de la Fondation d'Harscamp.
Au début du XIXe siècle, le famille d'Harscamp était déjà ancienne et illustre dans la région de Namur. Mais le nom s'est éteint à cette époque faute de descendant mâle.

Heureusement Isabelle Brunelle, dernière Comtesse d'Harscamp, a fait le nécessaire pour que le nom en soit perpétué en créant, par testament, la Fondation d'Harscamp. L'ancienne famille d'Harscamp s'est donc éteinte en donnant naissance à la fondation du même nom.
Cette naissance, avec son objet social et son patrimoine, la vie, l'évolution de cette fondation, sont racontées a travers ce site. Sans oublier la transmission de son but premier, celui d'aider, qui est soulignée par l'évocation des noms des familles qui en garantissent la fidélité.